Installation et configuration de Raspbian sur le Raspberry Pi

Installation et configuration de Raspbian sur le Raspberry Pi

Raspberry + Debian = Raspbian

Raspbian est un système d’exploitation gratuit et libre basé sur la célèbre distribution Linux Debian. Cette version est optimisé pour le Raspberry Pi et ses composants.

C’est le système qu’on va préférer pour nos projets et pour s’initier à Linux. En effet, Raspbian est léger, ce qui nous permet d’avoir une utilisation confortable de notre Raspberry, agrémentée de nombreuses fonctionnalités.

Au niveau de l’interface, Raspbian se présente comme un Debian classique avec l’environnement de bureau Pixel. L’environnement de bureau représente l’interface graphique de notre système d’exploitation. Vous pouvez lire d’avantages d’informations sur Pixel dans ce lien.

Raspbian
Le bureau de Raspbian en version 4.4

L’installation de ce système d’exploitation n’est pas compliquée mais un peu longue, suivez ce tutoriel pour apprendre les subtilités, les bons gestes à avoir et les erreurs à éviter.

 

Pré-requis :

  • Il est nécessaire de lire mon premier article sur le Raspberry Pi détaillant le matériel requis pour un bon fonctionnement du Raspberry.
  • Matériel :
    • Lecteur carte (compatible microSD) ou adaptateur USB.
  • Windows :
    • Win32DiskImager
    • SDFormatter
  • Mac :
    • ApplePi-Baker
    • SDFormatter

 

Raspbian

 

Rendez vous ensuite sur le site de raspberrypi.org où sont centralisées les distributions officielles et tierce disponible pour l’architecture du Raspberry. Vous pouvez également télécharger Raspbian en cliquant sur l’image ci-contre.

 

 

Etape 1 : SDformatter

Si votre carte microSD n’est pas neuve et qu’elle à déjà servie pour un système d’exploitation ou même pour du stockage il vaut mieux la formater, et pour faire cela proprement, nous allons utiliser SDformatter.

Télécharger SDFormatter 4.0

Télécharger SDFormatter 4.0

 

Branchez donc la carte microSD à votre PC et attendez que celui ci ait correctement effectué l’appareillage. Une fois que la carte est détectée, lancez le logiciel.

Cliquez sur le bouton « Option » et réglez les paramètres suivants Format type : Full (Overwrite) et Format Size adjustment : ON.

SDFormatter1

 

Cliquez ensuite sur Format.

 

SDFormatter2

 

Etape 2. Win32 Disk Imager / ApplePi-Baker

Afin de « graver » Raspbian sur notre carte microSD, nous utiliserons un logiciel permettant le transfer de l’image en version bootable : Win32 Disk Imager.

Télécharger Win32 Disk Imager

Laissez la carte en place après son formatage et ouvrez Win32 Disk Imager, cliquez ensuite sur l’icône dossier et sélectionnez l’image de Raspbian téléchargée précédemment.

Win321

 

Vérifiez que le port occupée par la carte est le même que celui renseigné sur le logiciel et enfin, lorsque tout est prêt, cliquez sur « Write ».

 

Win322

Raspbian est enfin sur notre carte microSD, nous allons pouvoir enfin travailler avec notre Raspberry !

Presque ! Effectivement, il nous reste quelques étapes de customisation afin d’améliorer notre expérience. Veuillez notez que vous pouvez découvrir par vous même et donc vous arrêter à cette étape du tutoriel.

Ne possédant pas d’appareil sous OS X, je ne peux pas partager mon expérience, je vous invite donc à regarder cette vidéo qui vous explique comment fonctionne ApplePi-Baker.

 

Etape 3. Premier démarrage

Pour commencer, insérez votre carte MicroSD dans le slot du Raspberry. Comme je l’ai dis dans l’article : Présentation du Raspberry Pi, selon votre matériel les étapes suivantes sont différentes.

Branchez vos périphériques (Clavier, souris, écran) à votre Raspberry, branchez évidemment un câble ethernet sur votre réseau local et branchez ensuite l’alimentation.

Raspberry
Le Raspberry avec toute sa connectique

Durant ce démarrage, Raspbian va prendre toutes les définitions nécessaires sur le matériel pour fonctionner correctement. Si votre câble ethernet porte sur un réseau DHCP fonctionnel, le Raspberry devrait prendre une adresse IP automatiquement.

Ne vous affolez pas à la vue des lignes pouvant défiler lors du démarrage. Un système Linux peut paraître impressionnant au premier abord.

 

Etape 4. Configuration

Lorsque l’accès à votre Raspberry est configuré, il faut continuer de paramétrer Raspbian afin de conserver un confort d’utilisation optimal.

Tout d’abord le clavier réglé par défaut  en format US (Qwerty), nous allons le passer aux paramètres français. Pour cela rendez vous sur le logo Raspberry, puis « Preferences » et « Raspberry Pi Configuration ».

Settings

Sélectionnez ensuite l’onglet « Localisation » et cliquez sur « Set Keyboard », choisissez ensuite les paramètres les plus adaptés pour vous.

Keyboard

Parametrez ensuite votre location géographique ainsi que votre langage via les sous menus suivants.

Timezone

Locale

 

Il est important de savoir qu’auparavant, la carte microSD était limitée par la taille du système. C’est à dire que le système prenait seulement la place qu’il lui fallait et qu’il ne considérait pas le reste de la carte comme de l’espace de stockage. Il fallait donc utiliser l’option « Expend memory card » dans le menu raspi-config. Bien heureusement, ceci est automatique au premier démarrage du Raspberry grâce aux mises à jours régulières de Raspbian.
Beaucoup d’options désormais nativement intégrées sont désormais activées de base et permette une utilisation plus confortable.

Nous verrons dans un prochain article, les subtilités de la connexion au réseau et comment configurer cette dernière de façon dynamique ou statique.

 

Je vous invite à poser vos questions dans les commentaires si vous en avez, quand à moi, je vous réserve bien des articles sur le Raspberry et les différents usages que nous pouvons en avoir !

 

Sources :